Établissement public de santé mentale - Yvelines et Hauts-de-Seine

Les projets


La coopération internationale en développement

Les échanges avec des professionnels de santé de sociétés et de cultures totalement différentes des nôtres s’inscrivent dans la volonté du CH Théophile Roussel de s’ouvrir au monde.

Plusieurs projets sont en développement mais des actions sont déjà réalisées :

Venues de délégations étrangères sur le site du CH Théophile Roussel

Actions régulières via l’ association ADEI (Association pour le Développement des échanges Internationaux) qui favorise la venue en stage de professionnels de santé de pays principalement francophones, pour contribuer à un enrichissement réciproque par l’échanges de conceptions, d’analyses et de pratiques dans le champ de la santé mentale.
Pour en savoir plus sur l’ADEI

2018 : Soutien à hauteur de 16 000 euros de la DGOS

Tous les ans depuis 2011, la DGOS (Direction générale de l’offre de soins) réalise un appel à projet sur le thème de la « Coopération hospitalière internationale ». Ceci afin d’identifier les acteurs de l’action internationale en matière de coopération sanitaire, demande nationale portée par le ministère des Solidarités et de la Santé, en lien avec le ministère des Affaires étrangères.Le Centre Hospitalier Théophile Roussel, via son soutien à l’ADEI (Association pour le Développement des Echanges Internationaux du Centre Hospitalier Théophile Roussel) a une tradition de coopération de longue date, essentiellement basée sur l’accueil de stagiaires étrangers, dans un apport mutuel de pratiques sur l’évaluation des prises en charges psychiatriques. Cette action de l’ADEI est fortement appréciée par les pays partenaires, avec une augmentation des demandes des actions.

La réponse à l’appel à projets en janvier 2018 était l’occasion de faire identifier l’établissement comme un acteur dans ce domaine de la coopération et de faire reconnaitre sa contribution déjà importante.

Le dossier de coopération porté par le CH Théophile Roussel visant à l’échange de pratiques en psychiatrie avec l’Etablissement Hospitalier Spécialisé Ain Abessa de Sétif (Algérie) a reçu un avis favorable de la DGOS. Un montant de 16.000 € est accordé pour le financement des actions projet soumis par l’établissement.

Au total 105 projets ont été retenus (sur 140 demandes) dont 53 sont des nouveaux projets, avec un montant moyen par projet s’élevant à 10.000 euros.

Les actions financées

Dans des objectifs d’échange des pratiques médicales, paramédicales et managériales, de contribution aux démarches projets et de Développement de l’offre de soins en psychiatrie :

  • Accueil de 3 stagiaires/an en formation continue professionnelle ou dans le cadre des projets structurants du CHTR
  • Visite à l’EHS à Sétif : une visite par an est prévue par 3 personnels du CHTR afin d’évaluer les stagiaires accueillis en France et de présenter les équipes de l’établissement accueilli.

Aussi, des colloques en vidéo-conférences entre les 2 établissements sont prévus dans ce projet.

Un bilan de cette action sera réalisé dans un an.

CH Théophile Roussel